Impacts des perturbateurs endocriniens et de l’environnement sur la procréation et la périnatalité

Formation éligible DPC avec Dr Joël SPIROUX DE VENDÔMOIS

N° d’action DPC :

92622200014
Les impacts des Perturbateurs endocriniens sur la grossesse, procréation et périnatalité

Au programme

Les Perturbateurs Endocriniens (PE) sont des substances chimiques dont on parle de plus en plus depuis le début du 21ème siècle. Ces substances ont des particularités chimiques importantes. En effet ces molécules sont dangereuses, quel que soit la dose, et souvent plus à faible dose, pendant toute la périnatalité et tout particulièrement pendant le développement embryonnaire fœtal.
L’OMS définit la périnatalité comme la période située entre la vingt-huitième semaine de grossesse (environ 6 mois) et le septième jour de vie après la naissance. C’est une période très et trop restrictive qui a été définie bien avant que nous ayons découvert la notion même de perturbateurs endocriniens.
La périnatalité, au sens large, se définit comme l’ensemble des processus liés à la naissance, depuis la contraception jusqu’aux premiers mois de la vie du nourrisson, en passant par le désir d’enfant, le diagnostic anténatal, la grossesse, l’accouchement ou l’allaitement. L’enjeu : faire en sorte que la grossesse et l’accouchement se déroulent dans les meilleures conditions possibles, mais aussi prévenir les problèmes de santé chez l’enfant et la mère après la naissance.
De façon encore plus large, en santé environnementale, la périnatalité est la période comprise entre le moment où un couple décide une grossesse et l’âge de 4 à 5 ans de l’enfant.
Les perturbateurs endocriniens (PE) regroupent une vaste famille de produits chimiques capables d’interagir avec le système hormonal et notamment avec les fonctions reproductrices, la croissance, le développement ainsi qu’avec notre métabolisme et le système nerveux. Ces produits ont pour la plupart comme origine le développement de la chimie organique et minérale de synthèse qui a pris son essor depuis la toute fin du 19ème siècle. Ce sont des « xénobiotiques » c’est-à-dire des produits étrangers (xéno) à la vie (bios). Les PE sont parfois d’origine naturelle comme les phytohormones par exemple. Les préoccupations médicales liées aux perturbateurs endocriniens ont émergé au début des années 2000, c’est pour cette raison que le corps médical n’y est pas formé. L’augmentation des pathologies ALD en 15 ans, de l’obésité, des troubles de la reproduction et du développement ne peut uniquement être expliquée par les facteurs génétiques, le vieillissement de la population, ou un meilleur dépistage….
Leur étude représente donc un enjeu majeur pour la recherche, le corps médical et les pouvoirs publics car les sources d’exposition (exposome) sont nombreuses, difficiles à maîtriser, tandis que les conséquences biologiques et médicales sont encore mal appréhendées et complexes à étudier.
En effet, les dangers des PE nous concernent tous, tant ces produits se trouvent partout, dans tous nos lieux de vie, maison, travail, extérieurs ainsi que dans tous les milieux, air, eau, sols… Ainsi, les produits de consommation courante (aliments, eau, produits de nettoyage, cosmétiques…) sont des pourvoyeurs de PE. Nous sommes face à une pollution environnementale de première importance.
Cependant, l’aspect professionnel ne doit pas être négligé. Les salariés sont en effet susceptibles d’être exposés à des PE plus fréquemment et à des doses plus importantes en fonction de leur travail, l’exemple des agriculteurs et des fleuristes est emblématique. Ces expositions peuvent aussi être liées à l’utilisation de certaines matières premières (plastifiants, solvants, …), à la fabrication ou l’utilisation de produits contenant des PE (peintures, colles, vernis…) ou encore à la présence de déchets ou de sous-produits émis par certains procédés (dioxines, PCB, métaux lourds…).
Par ailleurs, les PE ont des caractéristiques chimiques particulières qui font que la toxicologie classique n’est plus apte à les appréhender et à permettre de définir des Doses Journalières Admissibles (DJA) apte à protéger la population et les écosystèmes dont nous dépendons. En effet, avec les perturbateurs endocriniens, la dose ne fait pas le poison, vieux principe qui date du moyen âge et qui nous vient de Paracelse. Les PE ont la possibilité d’être dangereux à de très faibles doses et aussi à des périodes particulières de la vie, en particulier pendant l’embryogénèse. D’autre part, ils peuvent agir de génération en génération, sans modification génétique, sans que les générations successives aient été mises en contact avec le produit. C’est ce que l’on appelle « l’épigénétique ».
Il convient de mettre en place une réelle démarche de prévention visant à supprimer ou à diminuer les risques encourus par la population et tout particulièrement chez les jeunes couples désireux d’enfants. Le corps médical dans son ensemble doit être apte à répondre aux questions des patients et à les mettre en garde afin qu’ils puissent se protéger au mieux. Cela nécessite une formation précise et répétée, car les connaissances des impacts des PE sur la périnatalité et la santé ne cessent de se développer et d’augmenter.

Une formation en Classe Virtuelle

Echangez en direct avec l’expert de chez vous, dans le confort de votre cabinet ou votre maison, sur ordinateur ou tablette; tout en ayant la même interactivité et les mêmes échanges qu’en présentiel.
Zoom

Un financement DPC

Prise en charge pédagogique et indemnités perte de revenu

Les moyens techniques utilisés pour cette formation sont un ordinateur, une bonne connexion internet, le logiciel de visioconférence Zoom.Les supports et documents pédagogiques utilisés au cours de la formation sont le Power Point de l’intervenant, les cas cliniques préparés, une bibliographie. Un document en PDF sera à disposition des participants à l’issue de la formation. (Transmis par mail)

Le ou les intervenants de cette action seront des professionnels de santé justifiant d’une spécialisation en endocrinologie.
Ils devront justifier d’une compétence prouvée pour dispenser cette formation qui peut être de différentes formes :

  • Expérience dans la formation (universitaire, continue …)
  • Publications d’ouvrages portant sur le sujet de l’action
  • Publication d’articles dans des revues scientifiques et portant sur le sujet de l’action
  • Autres publications

L’intervenant pressenti pour cette action est le concepteur de l’action, à savoir le Dr Joël SPIROUX DE VENDÔMOIS, dont le CV est joint par ailleurs.

Masseur-kinésithérapeute, Sage-Femme, Dermatologie et venerologie, Endocrinologie et métabolismes, Endocrinologie, diabétologie et maladies métaboliques, Endocrinologie, diabétologie et nutrition, Gynécologie médicale, Gynécologie médicale et obstétrique, Gynécologie obstétrique / Obstétrique, Pédiatrie, Médecine générale, Infirmier Diplômé d’Etat (IDE), Chirurgie dentaire, Chirurgie dentaire (specialiste Orthopédie Dento-Faciale), Chirurgie dentiste spécialisé en chirurgie orale, Chirurgie dentiste spécialisé en médecine bucco dentaire

Évaluation (modèle de Kirkpatrick)
Nos méthodes pédagogiques, adaptées au thème de la formation, permettent une évaluation continue de la compréhension et acquisition de connaissances des participants tout au long de la formation.

  • Au début de la formation, l’intervenant recueille les attentes des participants afin d’adapter le contenu au groupe. Les connaissances pré-formation des participants sont évaluées par un test de positionnement qui permet à chacun de jauger son niveau de connaissances. Ce test est réalisé sous forme de QCM avec des questions fermées.
  • Au cours de la formation, différentes évaluations sont réalisées par des cas cliniques, des quizz, des questions réponses afin de permettre à l’intervenant de mesurer l’acquisition des connaissances et d’insister ou revenir sur certaines notions.
  • En fin de formation, un point est fait sur les attentes initiales exprimées en début de formation. Le test de positionnement de début de formation est également proposé en fin de formation afin de mesurer la progression de l’acquisition des connaissances. La correction de ce test de positionnement sera réalisée par le formateur.
  • A l’issue de la formation, les participants sont invités à répondre à un questionnaire d’évaluation de la formation dans son ensemble.
  • Un questionnaire est complété par l’intervenant permettant d’évaluer l’ensemble de la formation.
  • En cas de prise en charge par un organisme financeur, un questionnaire lui est également adressé. Si le participant est salarié et financé par son employeur, un questionnaire est adressé à ce dernier.
  • La formation est sanctionnée par la délivrance d’un certificat de réalisation de formation.

Nos formations sont accessibles aux personnes en situation de handicap. Nous vous proposons cependant de prendre contact avec notre équipe afin d’identifier les besoins d’adaptation, d’assistance ou de compensation à mettre en œuvre pour que votre formation se déroule dans les meilleures conditions. Vous pouvez joindre notre référente handicap par téléphone au 01 88 33 95 28 ou par mail à contact@medere.fr.

95% de nos clients satisfaits et prêts à continuer à se former avec Médéré

4,9
Basé sur 75 avis
Nancy Mansour Kelada
Il y a 10 mois
Read More
Formateurs vraiment à la hauteur, très professionnels, avec une pédagogie exceptionnelle. L'accueil aussi est très chaleureux . Grand merci à Vanessa pour sa gentillesse et professionnalisme et feedback rapide aux demandes rendant la formation très accessible.
Cedric VILLEMINOT
Il y a 3 mois
Read More
Formation en dermatologie sur les pathologies sur peaux noires. Intense et très riche formation que l'on ne retrouve nulle part ailleurs chez les autres formateurs.
Previous
Next

Envie de rester en contact?

Votre intérêt pour Médéré nous va droit au coeur. Chaque jour, nous travaillons pour mettre à jour nos formations et créer des contenus qui vous seront utiles dans votre quotidien donc n’hésitez à vous inscrire à notre newsletter mensuel.

Validez votre Obligation triennale 2022 en participant aux Rencontres Médéré, une suite de conférences agréés ANDPC.