Discipline consacrée à la peau et ses annexes (muqueuses, ongles, poils, cheveux), la dermatologie est une spécialité médicale vaste qui s’intéresse à la santé de la peau et aux nombreuses maladies qui la touchent. Ayant suivi une formation spécialisée, le dermatologue est un professionnel aux multiples facettes, à consulter pour la prévention, le diagnostic, le traitement des pathologies cutanées, mais aussi pour des soins esthétiques.

La dermatologie, spécialité médicale de la peau

La dermatologie est la science qui s’intéresse à la peau, aux muqueuses, mais aussi aux phanères, c’est-à-dire aux cheveux, aux poils et aux ongles. Cette spécialité médicale s’occupe du diagnostic, des soins et de la prévention des maladies de la peau, encore appelées dermatoses, ainsi que de l’amélioration esthétique de la peau.

La peau, un organe unique

Si la santé de la peau nécessite d’être étudiée en détail par la dermatologie, c’est dû à son unicité. Il s’agit de l’organe le plus étendu du corps humain ! Ses fonctions sont en outre très importantes :

  • Elle est un rempart de l’organisme contre les agressions extérieures (protection contre les chocs, les micro-organismes, les rayons UV du soleil et d’autres agents physico-chimiques…) ;
  • Elle contribue au maintien des équilibres hydro-électrolytiques de l’organisme et régule la température corporelle (notamment grâce à la régulation de la sudation) ;
  • C’est un organe sensoriel capable de percevoir le toucher, la douleur, mais aussi la température et la pression ;
  • Elle est le siège de la première étape de synthèse de la vitamine D.

Des études de recherche récentes s’intéressent de plus en plus à une autre composante essentielle de la peau : le microbiote cutané. Il s’agit de l’ensemble des micro-organismes qui peuplent la surface de notre peau. La présence de certaines bactéries bénéfiques contribue à diminuer les risques infectieux et inflammatoires de la peau. De nouvelles études de recherche montrent qu’un déséquilibre du microbiote cutané (ou dysbiose cutanée) serait responsable ou aggraverait des maladies de peau telles que l’eczéma atopique, l’acné ou le psoriasis.

La dermatologie : de l’esthétique aux maladies de la peau

La dermatologie s’intéresse à la physiologie et aux maladies de la peau. C’est une discipline enseignée à de nombreux professionnels de santé (médecins, pharmaciens, infirmiers, podologues etc). Cependant, il s’agit d’un vaste domaine qui nécessite des études spécialisées en dermatologie pour la prise en charge des pathologies cutanées les plus complexes, la prescription de traitements particuliers, et pour les diagnostics ardus.

Parmi les très nombreuses maladies de peau, on trouve :

  • les maladies inflammatoires comme l’urticaire, l’eczéma, la dermatite atopique, l’acné, la rosacée, le psoriasis
  • les maladies infectieuses virales comme l’herpès ou le zona, bactériennes comme l’impétigo, fongique comme les mycoses, ou parasitaires comme la gale ;
  • les grains de beauté (naevus) et lésions pré-cancéreuses ou cancéreuses ainsi que les taches de la peau (pigmentation solaire, vitiligo…).

La dermatologie s’intéresse également à la vénérologie. Cette discipline étudie les IST ou infections sexuellement transmissibles. On y retrouve la syphilis, l’infection par le VIH, l’herpès génital, les condylomes…

Il s’agit d’un domaine particulièrement vaste. En outre, la dermatologie s’intéresse aux manifestations cutanées de maladies qui touchent d’autres organes. C’est dire toute l’étendue de cette discipline !

Le dermatologue, médecin spécialiste de la peau

Les dermatologues sont des médecins spécialistes ayant validé un long cursus universitaire. Ils exercent en cabinet de ville pour la grande majorité d’entre eux (environ 90%) ou à l’hôpital (environ 10%). Leurs consultations permettent d’établir des diagnostics spécialisés, et la prescription voire la réalisation de traitements adaptés.

Le dermatologue pratique également des actes chirurgicaux comme l’ablation de grains de beauté, de cancers cutanés (carcinome, mélanome…), le prélèvement de fragments de peau (biopsie cutanée) ou encore l’amélioration de cicatrices. Certains dermatologues ont une formation plus poussée en chirurgie.

Ce spécialiste pratique d’autres actes tels que :

  • des injections d’acide hyaluronique pour le comblement des rides et sillons, ou de toxine botulique ;
  • des peelings (application d’une substance acide sur la peau pour exfolier l’épiderme) ;
  • des séances de laser pour traiter certaines rougeurs, la pilosité, ou l’effacement de tatouages ;
  • des traitements par le froid (cryothérapie) de verrues ou de tumeurs de petite taille à l’azote liquide.

Le ou la dermatologue est également amené.e à réaliser l’Éducation Thérapeutique du Patient, par exemple dans le cas de la dermatite atopique.

Quand consulter un dermatologue

Devant un problème de peau, de pousse de cheveux, ou une lésion sur le cuir chevelu, sur le pourtour ou les muqueuses de la bouche, ou encore sur les organes génitaux, de taches ou de déformation de l’ongle, la consultation chez un dermatologue peut s’avérer nécessaire. En premier lieu, il est cependant conseillé de consulter son médecin traitant.

Diagnostic et traitement : suivre le parcours de soins coordonnés

Que ce soit pour la prévention, un diagnostic et/ou un traitement, la consultation chez un dermatologue entre habituellement dans le parcours de soins coordonnés.

C’est le médecin traitant, après une consultation, qui oriente son patient vers le dermatologue afin d’obtenir un avis spécialisé. Excepté pour les actes de biopsies ou de ponctions, le remboursement par l’Assurance maladie est ainsi meilleur pour l’assuré.

Durant cette consultation dermatologique, le spécialiste effectue un interrogatoire afin de connaître la survenue du problème de peau, les habitudes de vie, les antécédents familiaux… Lors de l’examen clinique, il observe la  peau et ses annexes avec différents outils et notamment le dermatoscope, sorte de loupe permettant de voire avec précision la peau superficielle dans son épaisseur.

Parfois, la réalisation d’une biopsie cutanée (prélèvement réalisé par le dermatologue) est nécessaire. Le fragment de peau ou d’ongle sera alors envoyé pour analyse dans un laboratoire d’anatomo-pathologie.

Le spécialiste peut aussi effectuer des traitements dans son cabinet de dermatologie : cryothérapie à l’azote liquide, laser, exérèse chirurgicale… Ces techniques peuvent être
employées à des fins esthétiques au même titre que les injections de comblement des sillons et rides.

La consultation préventive au cabinet du dermatologue

Spécialistes des cancers de la peau, les dermatologues conseillent d’effectuer régulièrement des visites préventives. Durant ces visites au cabinet, le spécialiste observe les grains de beauté sur la totalité du corps, et repère les lésions pré-cancéreuses et cancéreuses à un stade précoce afin de les traiter rapidement avant qu’elles ne s’aggravent.

Dans les pays occidentaux, les cas de  mélanomes doublent tous les 10 ans. Ce grave cancer de la peau est capable de donner rapidement des métastases et son pronostic dépend d’une détection précoce. Une exposition excessive au soleil pendant l’enfance est d’ailleurs la première cause de mélanome à l’âge adulte. Pour en savoir plus sur la règle ABCDE d’auto-examen de la peau, consultez la brochure Détection du mélanome de l’Institut national du cancer. Au moindre doute, une consultation médicale s’impose.

Sources :

 

https://dermato-info.fr/

https://www.sfdermato.org/

https://www.msdmanuals.com/fr/accueil/troubles-cutan%C3%A9s/biologie-de-la-peau/structure-et-fonction-de-la-peau

https://www.revmed.ch/revue-medicale-suisse/2016/revue-medicale-suisse-512/le-microbiote-cutane-le-poids-lourd-sort-de-l-ombre

https://www.ameli.fr/assure/remboursements/etre-bien-rembourse/medecin-traitant-parcours-soins-coordonnes

https://solidarites-sante.gouv.fr/IMG/pdf/risques_solaires_-_ce_qu_il_faut_savoir_pour_que_le_soleil_reste_un_plaisir_campagne_inpes_.pdf

https://www.anses.fr/fr/content/vitamine-d-pourquoi-et-comment-assurer-un-apport-suffisant

https://dermato-info.fr/fr/les-traitements-en-dermatologie/cryoth%C3%A9rapie_le-traitement-par-le-froid#fermer

https://dermato-info.fr/fr/les-techniques-et-traitements-en-dermatologie/l%E2%80%99imagerie-cutan%C3%A9e-la-dermatoscopie

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.